Logo
 

DX52

Additif pour l’utilisation de l’huile végétale comme carburant

   

Additif DX52 pour l’utilisation de l’huile végétale comme carburant
Liste des prix DX52
Directives pour la première utilisation


Le nouvel additif DX 52 permet l’utilisation d’huiles végétales comme carburant dans tous les moteurs diesel ( même de récente construction ).

Aucune modification du moteur n’est nécessaire

Le mélange avec carburant diesel est toujours possible.

2% seulement de DX 52, mélangé à Votre huile végétale, suffiront pour le bon fonctionnement du moteur ; 3% à 4%, en augmenteront la puissance.
Pour un bon fonctionnement, il est indispensable de bien mélanger DX 52 à l’huile végétale.
Il est aussi important que l’huile utilisée soit suffisamment purifiée.

Pour ce qui concerne les moteurs diesel de récente construction et à injection directe, il faut rajouter un minimum de 30% de diesel en été, et de 50% de diesel en hiver.
Ceci réduit la viscosité de l’huile végétale. De même, l’ajout de carburant diesel ou d’autre diluant est très important pour chaque moteur diesel en cas de basses températures.

DX52   Permet l’utilisation directe d’huile végétale comme carburant dans tous les moteurs diesel.
DX52   Améliore la combustion de l’huile végétale et augmente les performances du moteur. Une baisse extraordinaire de la pollution ( suie noire ) a été prouvée.
DX52   Maintient le moteur propre et empêche la formation de résidus néfastes.
DX52   En assurant la stabilité de l’huile, il en améliore sa conservation dans le temps.

Des tests ont confirmé l’efficacité de DX 52 les performances augmentent de 7 à 8%, par rapport à l’utilisation d’huile végétale pure ou d’autres mélanges. Une expertise a attesté la bonne et rapide biodégradabilité ( 92% du produit sera dégradé au bout de 28 jours ) et la bonne tolérance toxicologique du mélange (DX 52 et huile végétale).

DX 52 - Une technique innovante dans l’utilisation d’huiles végétales.

Pour une première utilisation de DX 52, le système carburant doit être nettoyé.
Il faudra peut - être changer le filtre du carburant. De même, au début, il est conseillé d’utiliser un mélange de 50% diesel et 50% d’huile végétale avec DX 52.

L’additif DX 52 peut se repérer même en forme de carburant prêt à l’utilisation:
PLANTANOL-Diesel est déjà utilisé par des entreprises de transport et des conducteurs privés:
Son prix est avantageux et le moteur devient plus silencieux. Et ceci tout en respectant l’environnement.

DX52    DX52

Liste des prix DX52

DX 52 - ADDITIV-COMPLEX

Additif pour l’utilisation d’huile végétale comme carburant

Une technique innovante dans l’utilisation d’huiles végétales comme carburant dans les Moteurs Diesel.

DX 52 permet d’utiliser principalement des huiles végétales comme carburant dans les moteurs diesel. Aucune modification n’est nécessaire.

Des mélanges avec carburant Diesel sont possibles.

Seulement 2% d’additif sont nécessaire pour faire tourner le moteur.
3% de l’additiv sont necessaire quand une systeme nettoyante du combustion est installée.
- bien mélanger, la stockabilité est environnement une année -

En function du système à injection directe et surtout en cas de basses températures et pour les moteurs qui ne sont as doté d’une chauffage suffisant ( minimum 60 C° - 70 C° ) il faut rajouter 30-50% de diesel - ou un autre diluant - pour rendre le carburant plus liquide ( réduire la viscosité ).

Il est important que l’huile utilisée soit suffisamment purifiée.

L’additiv DX 52 standard est essayer avec l’huile de colza, huile de soja sans modification génétique.
Turnesole et l’huile de thistel. - Pour Leindotter il faut prendre DX 52 LD

Prixes ( netto, franco dépôt / l’usine )

Bidons Montant de
huile-veg.
Total **
1 L Bouteille 50 L 16,98 € (0,34 €)
20 L Bidon 1.000 L 195,00 € (0,20 €)
40 L 2 Bidon 2.000 L 359,00 € (0,19 €)
200 L Fût 10.000 L 1.560,00 € (0,16 €)
1.000 L IBC ou cam. Cite 50.000 L 6.800,00 € (0,14 €)
* Pour le IBC-Container il faut payer 280,00 EURO une fois (Container changement).
** Prix est le part de prix pour l’additf qui vous donne 1 Litre essance incl. 2% de l’additif.

Ce montant de l’additif ensemble avec le prix par litre de l’huile végetale vous donne le prix total net. de ce carburant par litre.

Directives pour la première utilisation

Technique à l’huile végétale

I. Généralités

L’huile végétale pure ne peut pas être utilisée comme carburant dans les moteurs diesel ( ou bien, seulement dans certaines conditions ), sans qu’il soit nécessaire d’apporter des modifications techniques.

Avec l’additif DX 52, il est possible, pour la première fois, de se servir d’une huile végétale comme carburant et ceci sans avoir à faire des modifications techniques.

DX 52 rend l’huile végétale inflammable, améliore nettement l’allumage de celle-ci et empêche d’éventuels dépôts pouvant causer des dégâts (au cas où l’huile végétale ne brûlerait pas totalement).
Ce carburant si obtenu (mélange de DX 52 et d’huile végétale), peut être facilement conservé pour un an minimum.

II. Utilisation

Dans les moteurs à injection indirecte, une huile végétale appropriée, à laquelle on aura rajouté l’additif DX 52, pourra être utilisée sans qu’on ait besoin de faire des modifications techniques. Dans les moteurs à injection directe (CDI,TDI), au contraire, il faudra rajouter en été environ 30% de diesel (gasoil), en hiver environ 50% de diesel (gasoil). Ceci sera nécessaire à réduire la viscosité de l’huile végétale même.

2% (à 4%) d’additif, sont suffisants pour le bon fonctionnement du moteur.
L’additif doit être bien mélangé avec l’huile végétale, par exemple par malaxeur ou pompe électrique.
Un simple mélange à la main, n’apporte pas de résultats satisfaisants. Avec 3 à 4% d’additif, on obtient l’efficacité du Super Diesel. Une dose supérieure d’additif, n’apporte pas d’autres améliorations !

Pour pouvoir être utilisées comme carburant, les huiles végétales doivent impérativement avoir été purifiées. En effet, des huiles de pas trop bonne qualité pourraient causer des dégâts au moteur. Les ajouts de mélanges, peuvent varier en fonction de la qualité de l’huile végétale utilisée (liquéfaction à froid, viscosité de l’huile). Il faut veiller à ce que les moteurs soient dans un état technique parfait et sans aucun dépôt!

DX 52 a été développé spécialement pour l’emploi d’huile de colza et de soja. L’huile de tournesol peut être aussi utilisée, mais elle ne doit pas contenir de cire. En ce qui concerne l’emploi d’autres huiles, comme par exemple l’huile de lin, ils existent des additifs spécifiques comme DX 52 LD.En utilisant l’huile de soja à O.G.M. (Organismes Génétiquement Modifiés), en raison des valeurs énergétiques inférieures, il faudra s’attendre à ce que le moteur ait un moins bon fonctionnement.

En raison de la viscosité plus élevée de l’huile végétale et en fonction du type même d’huile utilisée, il est conseillé, pour les véhicules dont la technologie de moteur ( injection directe : HDI / TDI ) n’est pas appropriée, d’utiliser toujours un minimum de carburant diesel ( 30% pendant l’été, 50% pendant l’hiver), afin que le mélange de DX 52 et d’huile végétale reste assez liquide.

Cette partie de diesel est tout simplement nécessaire à la liquéfaction du carburant.

Avec une technique de moteur appropriée (injection indirecte avec chambre de précombustion), on peut utiliser, au contraire, l’huile végétale mélangée avec DX 52, pure. Ceci cependant dans des conditions climatiques favorables.

Attention : pour les radiateurs directement approvisionnés par le réservoir principal, il faut rajouter un minimum de 50% de diesel et, si nécessaire, un complément de KÄLTE-FIT. Pour un meilleur rendement de l’huile végétale, il serait indiqué de débrancher les radiateurs du réservoir principal et de les approvisionner à l’aide d’un réservoir séparé (réservoir diesel). Dans ce dernier cas, on pourrait même utiliser du fuel à chauffage, à meilleur marché.

III. Indications pour une première mise en marche

Lors de la première mise en marche, il faut s’attendre à ce que, surtout pour les véhicules moins récents et ceux qui marchent à Bio-Diesel, le mélange d’huile avec DX 52 ait un très grand pouvoir de nettoyage.

Il pourra se vérifier que les dépôts restés dans le système de carburation, brûlent avec le carburant même.
Par conséquence, au début, on pourra constater un moins bon rendement ainsi que le dégagement d’odeurs désagréables.
Cependant, ce nettoyage terminé, le carburant Vous permettra d’atteindre de très bonnes performances!

Nous conseillons, lors du premier emploi (à l’occasion des deux premiers pleins d’essence), d’utiliser un élange avec 50% de diesel (voire Bioplus) ou d’employer auparavant du diesel normal (gasoil) combiné avec DX 52, afin de nettoyer le système. Ce n’est qu’ensuite qu’on pourra augmenter la partie d’huile végétale à utiliser.

Avant de pouvoir augmenter la quantité d’huile végétale, il est conseillé de changer le filtre principal du carburant. Ce processus de nettoyage est considéré comme très utile puisqu’il permet par la suite, un meilleur fonctionnement du moteur. On ne peut juger du rendement du carburant qu’après avoir fait au moins deux pleins!

Lors du premier plein, il faut veiller à ce qu’il n’y ait aucune trace de diesel dans le réservoir. Au cas où, il faut aussi nettoyer minutieusement le réservoir pour empêcher que des dépôts ne bouchent le filtre. On trouve chez nous des produits spéciaux pour le nettoyage non toxique.

IV. Démarrage à froid / Fonctionnement en hiver

Dans la phase d’échauffement du moteur, surtout pendant l’hiver, il est possible, à cause des propriétés particulières de l’huile végétale (inflammation supérieure à celle du diesel), que le moteur ne soit pas assez performant. Mais dès que le moteur est chaud, on observe, en général, un bien meilleur rendement du carburant (se référer au test Hatz).

V. Complément d’informations

Les huiles végétales ont des températures de solidification très différentes. Pendant l’hiver, il faut absolument utiliser des huiles végétales offrantes une liquéfaction suffisante ou qui, selon le cas, sont enrichies d’une substance améliorant leur liquéfaction.

Contrairement au diesel, qui sous l’effet du froid peut produire des dépôts de paraffine, les huiles végétales se solidifient au froid et peuvent être aussitôt liquéfiées sous l’effet de la chaleur.

VI. Indications à propos de la toxicologie de l’environnement

Selon un rapport rendu par l’institut IWL-Hürth, le mélange de carburants à base d’huiles végétales avec DX 52 (PLANTANOL-DIESEL 100), seront dégradés au 92% et au bout de 28 jours. On n’a remarqué aucun dégât sur les cultures de végétaux. Par conséquence, ce mélange ne représente aucun danger pour l’eau de source.

En cas d’ajoute de carburant Diesel ou de toute autre substance représentant un danger pour l’eau de source, il est conseillé de respecter les instructions concernant la conservation de substances dangereuses.

VII. Indications concernant le stockage

L’additif lui - même, mais aussi le mélange de DX 52 et d’huile végétale, peut être conservé pendant un an environ. Cependant, des conditions de stockage défavorables, telles qu’une luminosité trop importante ou une température trop élevée, peuvent limiter cette période de conservation.

En général, il est important de veiller à ce qu’il n’y ait pas de condensation d’eau au fond du réservoir utilisé pour la conservation de l’additif et/ou du carburant. Pour la purification du carburant ainsi que pour l’extraction de l’eau, vous trouverez chez nous tous les ustensiles nécessaires.